STORYTELLING AND TRAUMA: REFLECTIONS ON “NOW I SEE IT”, A DIGITAL STORYTELLING PROJECT AND EXHIBITION IN COLLABORATION WITH THE NATIVE WOMEN’S SHELTER OF MONTREAL

Rachel Deutsch, Leah Woolner, Carol-Lynne Byington

Abstract


Storytelling is a way of dealing with trauma. For many of those who have experienced trauma, sharing one’s own experiences, in the form of a personal narrative, can help to develop new meaning on past events. Now I See It was a storytelling project that resulted in a collection of photographs taken by members of the urban Aboriginal community of Montreal. The project was run through the Native Women’s Shelter of Montreal in 2014 and exhibited in the educational department of the Montreal Museum of Fine Arts. Now I See It was a way of creating an “‘internal map”’ because trauma is so painfully hard to see and the experience is so different for each individual.

RÉCITS ET TRAUMATISMES : RÉFLECTIONS SUR « NOW I SEE IT », UN PROJET DE RÉCITS NUMÉRIQUES ET UNE EXPOSITION EN COLLABORATION AVEC LE FOYER POUR FEMMES AUTOCHTONES DE MONTRÉAL

Le récit numérique est un moyen de surmonter les traumatismes. Partager ses expériences traumatisantes en en faisant le récit constitue pour plusieurs personnes ayant vécu un traumatisme une façon de donner un nouveau sens aux événements passés. Now I See It est un projet de récits numériques avec comme résultante une collection de photographies prises par les membres de la communauté urbaine et autochtone montréalaise. Ce projet a été piloté par le Foyer pour femmes autochtones de Montréal en  2014 et présenté au département de l’éducation du Musée des beaux-arts de Montréal. Now I See It est une manière d’élaborer la «carte interne» de traumatismes très douloureux à comprendre et dont l’expérience est différente pour chaque individu.


Keywords


trauma; Aboriginal; photography; digital storytelling; community project

Full Text:

PDF HTML