LIEN ENTRE RÉEL ET VIRTUEL : ENSEIGNEMENT DE LA GÉOGRAPHIE ET CONSTRUCTION DE LA CONSCIENCE CITOYENNE

Diane Campeau

Abstract


Cette recherche-développement réalisée dans le cadre d’une maîtrise en éducation avait pour but de voir si une approche utilisant l’environnement local pour réaliser l’apprentissage des concepts de géographie, permettait à des élèves du secondaire en classe d’adaptation scolaire, de développer les compétences du programme. La pédagogie autochtone, la pédagogie du lieu « place-based », de même que l’écoformation ont constitué les fondements théoriques qui ont étayé la proposition d’élaboration de situations d’apprentissage conçues et expérimentées selon deux modèles, dont l’un pour lequel on a utilisé le milieu de vie des élèves en alternance avec le virtuel. Les conclusions de la recherche sont présentées au regard de la construction d’une conscience citoyenne et du rôle du virtuel dans la proposition. 

RECIPROCATION BETWEEN REAL AND VIRTUAL: TEACHING GEOGRAPHY AND THE CONSTRUCTION OF A CIVIC CONSCIOUSNESS 

This research and development project was designed for a Master in Education in order to test whether an approach using the local environment to learn concepts of geography allowed high school students in special education classrooms to develop the competencies required for the curriculum. Indigenous pedagogy, place-based pedagogy, and écoformation form the theoretical foundations that support the proposal for the development of learning situations that were designed and tested according to two models: One of the models was closely linked to the students’ environment and alternated with a virtual environment. The research findings are presented with regard to the construction of a civic consciousness and the role the proposal places on the virtual.


Keywords


Indigenous pedagogy; place-based education; geography; reciprocation between real and virtual