A TALE OF TWO SITES: CELLPHONES, PARTICIPATORY VIDEO AND INDIGENEITY IN COMMUNITY-BASED RESEARCH

Joshua Schwab-Cartas, Claudia Mitchell

Abstract


This polyvocal text is both a narrative and a dialogue between two scholar-activist researchers working in rural communities in distinct parts of the world — South Africa and Southern Mexico — sharing their experiences of using cellular phone and camcorders, while also exploring the potential sustainability of these technologies in the context of rural communities engaging with participatory video projects. These communities are not only playing an increasingly salient role as the mediators of this technology, but through their practices they are drawing much needed attention to the ways in which the researcher — participant dynamic in participatory video practices can be transformed into a more autonomous and participant-led set of practices. The article considers the ways these media forms carry the potential to imagine and honour different worldviews.

UNE HISTOIRE, DEUX ENDROITS : TÉLÉPHONES CELLULAIRES, VIDÉO PARTICIPATIF ET INDIGÉNÉITÉ DANS UN CONTEXTE DE RECHERCHE COMMUNAUTAIRE

Ce texte plurivoque est à la fois un récit et un dialogue entre deux chercheurs universitaires activistes œuvrant au sein de communautés rurales situées dans deux parties distinctes du monde — l’Afrique du Sud et le sud du Mexique. Ils partagent leur expérience d’utilisateurs de téléphones cellulaires et de caméscopes, tout en explorant le potentiel de viabilité de ces technologies dans le contexte de communautés rurales engagées dans la réalisation de projets de vidéos participatifs. Non seulement ces communautés jouent-elles un rôle de plus en plus important comme médiateurs de ces technologies, mais elles attirent par leurs pratiques une attention indispensable sur les manières dont la dynamique existant entre chercheurs et participants dans des pratiques de vidéos participatifs peut être transformée par des règles plus autonomes et établies par les participants. Cet article s’intéresse aux manières dont ces médias ont le potentiel de représenter et mettre en valeur diverses visions du monde.


Keywords


cellphilms; indigeneity; Mexico; participatory video; South Africa; Indigenous knowledge; technology

Full Text:

PDF HTML