DÉSENGAGEMENT PROFESSIONNEL DES ENSEIGNANTS CANADIENS : DE LA VOCATION À LA DÉSILLUSION. UNE ANALYSE À PARTIR D’UNE MODÉLISATION PAR ÉQUATIONS STRUCTURELLES

Pierre Canisius Kamanzi, Carla Barroso Da Costa, Pascal Ndinga

Abstract


Cet article vise à cerner les facteurs en lien avec le désengagement professionnel observé auprès des enseignants canadiens. Une analyse des données tirées d’une enquête pancanadienne auprès des enseignants (N = 3 221) révèle que ce désengagement est significativement associé aux facteurs suivants : les expériences émotionnelles négatives dues aux relations difficiles avec les élèves, la perception des changements de politiques éducatives, la satisfaction vis-à-vis des conditions de travail et le sentiment de compétence. Des quatre variables étudiées, les expériences émotionnelles représentent le facteur qui explique davantage le désengagement professionnel. Des analyses révèlent qu’à quelques différences près, la situation est similaire dans les quatre provinces étudiées : Alberta, Colombie-Britannique, Ontario et Québec. 

PROFESSIONAL DISENGAGEMENT OF CANADIAN TEACHERS: FROM VOCATION TO DISILLUSION. A STRUCTURAL EQUATION MODELING ANALYSIS 

This article aims to identify factors related to Canadian teachers’ professional disengagement. Our analysis of data pulled from a Canada-wide survey administered to teachers (N = 3,221) revealed that disengagement is significantly associated to the following factors: negative emotional experiences resulting from difficult relationships with students, perceptions of changes in education policies, satisfaction of work conditions, and a sense of competency. Among these four variables, the emotional experiences factor was the strongest. Apart from a few differences, analyses revealed that the situation is similar across the four provinces studied: Alberta, British Columbia, Ontario, and Quebec.


Keywords


teaching profession; engagement; job satisfaction; sense of competency; emotional experience