MOBILE(IZING) EDUCATIONAL RESEARCH: HISTORICAL LITERACY, M-LEARNING, AND TECHNOPOLITICS

Bryan Smith, Nicholas Ng-A-Fook, Julie Corrigan

Abstract


This research project explored the nexus between historical literacies, digital literacy and m-learning as a praxis of mobilizing technopolitics. To do this, we developed a mobile application for teacher candidates to study the absence of the Indian Residential School system from history textbooks and other curricular materials. Building on the findings of our SSHRC-funded digital history research project, we sought to engender a “technopolitics” as a form of critical historical literacy. Out of this work, we sought to understand how digital technologies contributed to recent calls to mobilize educational research and more specifically, while working to decolonize existing narratives of Canadian history beyond traditional modes of dissemination.

RECHERCHE EN ÉDUCATION MOBILE(ISÉE) : LITTÉRATIE HISTORIQUE, APPRENTISSAGE MOBILE ET TECHNOPOLITIQUES

Ce projet de recherche explore les liens existant entre les littératies historiques, la littératie numérique et l’apprentissage mobile comme moyen de mobilisation technopolitique. Pour ce faire, nous avons développé une application mobile destinée aux futurs enseignants et visant à analyser l’absence, au sein des manuels d’histoire et du matériel pédagogique, du système de pensionnats amérindiens. En se basant sur les résultats de notre projet de recherche en histoire numérique subventionné par le CRSH, nous cherchions à créer une «technopolitique» comme forme de littératie critique en histoire. Par nos travaux, nous voulions comprendre de quelle manière les technologies numériques ont contribué à éveiller et mobiliser la recherche en éducation, plus particulièrement en travaillant à décoloniser les récits de l’histoire canadienne véhiculés, au-delà des modes traditionnels de transmission.


Keywords


historical learning; mobile technology; technopolitics; decolonizing education; curriculum

Full Text:

PDF HTML