APPRENDRE L'HISTOIRE DANS UNE SOCIÉTÉ DÉMOCRATIQUE

Robert Martineau

Abstract


It is generally considered that history has implicit value in the education of young people, and that it has a role to play as weil in the training of citizens. Only rarely do history teachers explicitly discuss with their students the importance and value of leaming about history in terms of their personal lives and for society as a whole. The author attempts to fill this void by developing an argument to explain the multiple purposes teaching history in the schools can fill in a democratic society. After describing the nature of contemporary democracy and the demands it makes in the training of citizens, he discusses how history lessons can serve as a prime opportunity for building a sense of identity, a critical sense, perspective, empathy, judgment and positive attitudes towards change and difference - all of which are basic to life in a democratic society.

RÉSUMÉ

On attribue généralement à l'histoire des vertus implicites pour éduquer des jeunes. De la même façon, on s'accorde pour lui attribuer une fonction dans laformation du citoyen. Rarement les professeurs d'histoire font-ils ressortir defaçon explicite, auprès de leurs élèves, l'importance et la valeur de la formation historique pour leur vie personnelle et pour l'ensemble de la société. L'auteur tente de pallier cette lacune en développant une argumentation pour expliquer les multiples fonctions que l'apprentissage de l'histoire à l'école peut remplir dans une société démocratique. Après avoir décrit la nature de la démocratie contemporaine et ses exigences en matière de formation des citoyens, il fait ressortir comment la classe d'histoire peut être notamment un lieu privilégié de construction de l'identité, du sens critique, de la perspective, de l'empathie, du jugement, et d'attitudes positives à l'égard du changement, de la différence, toutes choses fondamentales pour la vie dans une société démocratique.

Full Text:

PDF