SURREALISTIC TENDENCIES IN EDUCATIONAL THOUGHT: SOURCES AND IMPLICATIONS

John Olson

Abstract


The trouble with having an open-ended licence to be an intellectual - such as a career in academic life would seem to grant - is that licencees tend to believe that the confidence and speed with which they juggle with ideas matters more than the validity of those ideas. Now a juggler must have things to juggle with that won't misbehave; it is not likely that he will prefer, for his act, live birds to apples and oranges. To render such ideas as birds tractable, so that they won't jib at being juxtaposed dramatically and unusually with other ideas like snakes or fire, it is necessary to freeze them first at some instant of their reality, like taking a photograph; and then you juggle with the photographs (those faithful renditions of reality), placing them if you wish in any number of incongruous relationships and thus provoking all sorts of unprecedented interest. This, as Susan Sontag said, is surrealism. Olson thinks that a good deal of talk about education is surreal and getting more so, and he lays out several ways in which that development is not at all useful.

RÉSUMÉ

L'ennui avec la liberté apparemment sans fin que confère la qualité d'intellectuel (comme cela semble être le cas de la plupart des professeurs d'université) est que les tenants de ce genre de liberté ont tendance à croire que la confiance et la rapidité avec lesquelles ils jonglent avec les idées importent plus que la validité de ces idees. Il est vrai qu'un jongleur a besoin d'objets dont il est sûr pour pouvoir jongler; il est peu probable qu'il préfère des oiseaux vivants à des pommes et à des oranges. Pour rendre ductile l'idée d'un oiseau afin de pouvoir la juxtaposer à celle d'un serpent ou d'un feu, il est nécessaire de la figer à un moment de sa réalité, comme dans une photographie. On peut alors jongler avec ces photographies (ces interprétations fidèles de la réalité) en les plaçant comme on l'entend dans toutes sortes de rapports incongrus et en suscitant toutes sortes d'intérêts sans précédent. Pour reprendre les mots de Susan Sontag, on a alors affaire au surréalisme. Olson estime que bien des choses que l'on dit sur l'éducation sont surréelles et il démontre la totale inutilité de ce phénomène.

Full Text:

PDF