The Future of Engineering: A study of the gender bias (L'avenir de l'ingénierie : Une étude du sexisme)

Lisa Anderson, Kimberley Gilbride

Abstract


ABSTRACT. Women are under-represented in the engineering field. Although more than 50% of Canadian university students are female, they represent less than 25% of students enrolled nationally in engineering programs. Our study found that female high school students are as aware of engineering as a discipline as their male counterparts but are significantly less interested in pursuing a career in the field. Knowledge about engineering was correlated to having an engineer in the family but not to the type of schooling (co-educational vs. all-girls) the girls received. Our study also shows that our high school outreach program, Discover Engineering, has a positive effect on the interest of students, particularly female students, to consider engineering careers.

L'avenir de l'ingénierie : Une étude du sexisme

RÉSUMÉ. Les femmes sont sous-représentées dans le domaine de l’ingénierie. Bien que plus de 50 % des étudiants des universités canadiennes soient des femmes, elles représentent moins de 25 % des étudiants inscrits à l’échelle nationale dans les programmes de génie. Notre étude a révélé que les filles fréquentant l’école secondaire sont tout aussi au fait de l’ingénierie en tant que discipline que leurs homologues masculins mais sont significativement moins intéressées à poursuivre une carrière dans le domaine. Les connaissances au sujet de l’ingénierie ont été corrélées avec la présence d’un ingénieur dans la famille mais pas avec le type de scolarisation des filles (école mixte c. école de filles). Notre étude montre également que notre programme de découverte de l’ingénierie dans les écoles secondaires a une incidence positive sur l’intérêt des élèves, particulièrement des filles, à considérer une carrière en ingénierie.

Keywords


women in engineering;discover engineering;engineering career

Full Text:

PDF