Stepping off the Road: A Researcher's story of challenging method/changing methodology

Sally A. Kimpson

Abstract


ABSTRACT. This narrative recounts the disruption of my graduate research project by persistent, self-reflexive questioning of the process of doing independent research for the first time, and draws its texts from the resulting master’s thesis. In this story, the ethnographic method I chose initially to study the experience of women returning to school to earn degrees became less methodologically convincing as critical questions about the method emerged through self-reflective writing in my research journal. As I followed the disruptions generated through writing, and attended to the equally compelling disruptions due to disabling chronic illness, these experiences prompted a methodological shift in the research, with unforeseen textual consequences. Slowly, it became apparent to me that research journal writings that reflected my observations and concerns about power, representation and authority in the research I was conducting, and within the academy itself, constituted the ground of a viable narrative inquiry into what I had been experiencing as a beginning researcher. The thesis I had set out to create was definitely not the one I wrote. SORTIR DES SENTIERS BATTUS : L’HISTOIRE D’UNE CHERCHEUSE QUI CONTESTE LES MÉTHODES DÉFICIENTES ET CHANGE LA MÉTHODOLOGIE RÉSUMÉ. Ce récit relate l’interruption de mon projet de recherche d’études supérieures en raison de la remise en question constante et autoréflexive du processus de recherche indépendante entreprise pour la première fois, et tire ses textes de la thèse de maîtrise qui en a résulté. Dans ce récit, la méthode ethnographique choisie au départ pour analyser l’expérience des femmes qui retournent aux études afin de décrocher un diplôme est devenue moins convaincante sur le plan méthodologique à mesure que je me posais des questions très importantes sur la méthodologie dans la rédaction autoréflexive de mon journal de recherche. Tout en suivant les interruptions générées par la rédaction, et en prêtant attention aux interruptions tout aussi contraignantes en raison de la maladie chronique invalidante, ces expériences ont mené à un changement de la méthodologie de recherche ainsi qu’à des conséquences imprévues sur la rédaction. Il m’est ainsi lentement apparu que la rédaction du journal de recherche qui exprimait mes observations et mes préoccupations concernant le pouvoir, la représentation et l’autorité dans le cadre de la recherche que je menais, et au sein de l’académie elle-même, constituait la matière pour une recherche narrative viable sur mon expérience en tant que chercheur débutant. La thèse que j’ai écrite n’a assurément rien à voir avec mon projet de thèse initial.

Keywords


independent research;self-reflexive questioning;returning to school;research journal;chronic illness

Full Text:

PDF