Religion, public education and the Charter: Where do we go now?

Paul Clarke

Abstract


This paper examines what role, if any, religion should have in
Canada’s public schools. The basic argument is that discussion about religion,
as well as the manifestation of religious belief, should be encouraged in our
schools because there are good philosophical, pragmatic and educational reasons
to justify this kind of activity. At the same time, the author readily acknowledges
that any discussion about, or expression of, religion must respect the
values and principles embodied in the Canadian Charter of Rights and Freedoms
(1982). As the Supreme Court of Canada reminds us, all freedoms are subject
to reasonable limits and both the rights and limits have their origins in these
fundamental values and principles, which make up the Canadian polity.

RELIGION, ÉDUCATION PUBLIQUE ET LA CHARTE :
OÙ ALLONS NOUS MAINTENANT?
RÉSUMÉ. Cet article examine quel rôle, s’il y en a un, la religion devrait
avoir dans les écoles publiques canadiennes. L’argument central est que
les discussions à propos de la religion, de même que la manifestation de
croyances religieuses, devraient être encouragée dans nos écoles parce qu’il
existe de bonnes raisons philosophique, pragmatique, et éducative pour
justifier ce genre d’activités. En même temps, l’auteur reconnaît aisément
que toute discussion au sujet de la religion ou l’expression de celle-ci doit
suivre les principes incarnés dans la Charte canadienne des droits et libertés
(1982). Comme la Cour suprême du Canada nous le rappelle, toutes les
libertés sont sujettes à des limites raisonnables et les deux, droits et limites,
ont leurs origines dans ces valeurs et ces principes fondamentaux qui font
la politique canadienne.

Keywords


religion; Canadian Charter of Rights and Freedoms; public education; freedom of expression

Full Text:

PDF