ADIVASIS (ORIGINAL DWELLERS) "IN THE WAY OF" STATE-CORPORATE DEVELOPMENT: DEVELOPMENT DISPOSSESSION AND LEARNING IN SOCIAL ACTION FOR LAND AND FORESTS IN INDIA

Dip Kapoor

Abstract


ABSTRACT.. This paper traces the kinds of learning engendered through Adivasi trans-local and local subaltern social movement (SSM) action addressing state-corporate developmental collusions, state-caste interests and the resulting dispossession of Adivasis from land, forest and their ways of life given the economic liberalization drive to exploit resources in the rural hinterlands in India since 1991. The paper draws upon insights from the author’s association with the Adivasi since 1992 and funded research into “Learning in Adivasi movements.᾿2 

 

LES ADIVAISIS (HABITANTS ORIGINALS) « SUR LES TRACES » DU DÉVELOPPEMENT ÉTAT-ENTREPRISE PRIVÉE : LA DÉPOSSESSION ENGENDRÉE PAR LE DÉVELOPPEMENT ET LES APPRENTISSAGES PRODUCTS VIA L'ACTION SOCIALE POUR LES TERRES ET LES FORÊTS EN INDE

 

 

RÉSUMÉ. Cet article dresse le portrait du genre d’apprentissages rendus possibles par les actions des mouvements sociaux locaux subalternes et inter-cités (SLS) des Adivasis s’attaquant aux collusions existant entre l’État et le milieu privé dans les initiatives de développement, les relations entre l’État et les castes suite à libéralisation économique survenue en 1991 et la force motrice qui en a résulté relativement à l’exploitation des ressources dans l’arrière-pays indien. Ce texte s’inspire des découvertes effectuées par l’auteur depuis les débuts de son association avec le peuple adivasi en 1992 et ses recherches financées sur les mouvements d’apprentissages adivasi. 


Full Text:

PDF