ÉLÈVES DIFFICILES : RÉCOMPENSER OU PUNIR? UNE STRATÉGIE D’INTERVENTION POUR LES ENSEIGNANTS BASÉE SUR LE DESSIN ET LE JEU

Louise Morand

Abstract


Cet article relate une expérience menée par une enseignante en musique au primaire pour améliorer le comportement d’élèves qui perturbent la classe. Il s’agit d’une activité de dessin à la récréation présentée comme sanction pour les élèves ayant contrevenu aux règles du groupe dans le cours de musique. Cette expérience s’est avérée positive, car elle a permis à l’enseignante d’acquérir une meilleure compréhension des élèves difficiles et d’apaiser les tensions découlant des conflits vécus en classe. L’auteure démontre que le plaisir partagé de la création artistique et du jeu social ont permis d’établir une meilleure communication avec les élèves et d’éviter le recours à la violence et la coercition, tout en incitant les jeunes à coopérer davantage à l’école.

DIFFICULT STUDENTS: REWARD OR PUNISH? AN INTERVENTION STRATEGY FOR TEACHERS BASED ON DRAWING AND SOCIAL PLAY

This article relates an experiment led by an elementary music teacher to improve the behavior of students who disturb the classroom. A drawing activity taking place during recess time was presented as a punishment for students who disobeyed the rules of the group during the music lesson. The results of the experiment were positive as they provided the teacher with a better understanding of the difficult students and helped to calm tensions caused by conflicts in the classroom. The author demonstrates that the shared pleasure of artistic activities and social play improved communication with the students, avoided the use of violence and coercion, and incited the children to cooperate.


Keywords


misbehavior; elementary education; drawing; play; discipline; interpersonal relationships; troubles de comportement; éducation primaire; dessin; jeu; sanction; relations interpersonnelles