« NOUS AUTRES AUSSI ON AIMERAIT ÇA GARDER NOTRE CULTURE » : LES ATTITUDES DES ÉLÈVES D’ORIGINE QUÉBÉCOISE ENVERS LES ÉLÈVES ISSUS DE L’IMMIGRATION

Marilyn Steinbach, Naomi Grenier

Abstract


La présente étude décrit et analyse les attitudes d’élèves d’origine québécoise envers des élèves issus de l’immigration de trois écoles secondaires situées dans une région du Québec. Des attitudes assimilationnistes et des conflits intergroupes observés dans cette région (Steinbach, 2010a) nous ont amenés à explorer, dans cette étude, les perspectives et les attitudes de ces élèves. Des données ont été recueillies par le biais de 11 entrevues individuelles et de six entretiens de groupes avec 39 élèves de trois écoles. Les résultats mettent en exergue des attitudes négatives et divergentes selon le contexte des écoles. Ces résultats soulignent la nécessité de développer une approche administrative plus inclusive afin de permettre le développement de contacts intergroupes positifs.

“US TOO, WE’D LIKE TO KEEP OUR CULTURE”: ATTITUDES OF QUEBEC-BORN STUDENTS TOWARD IMMIGRANT STUDENTS

This study describes and analyzes the attitudes of Quebec-born students toward students of immigrant origins in three secondary schools in a region of Quebec. Assimilationist attitudes and intergroup conflicts observed in this region (Steinbach, 2010a) led us to explore, in this study, the perspectives and attitudes of the host society students. Data were collected from 11 individual interviews and six focus group interviews with 39 students in three schools. The results demonstrate negative yet diverse attitudes depending on the school contexts. Findings emphasize the need to develop a more inclusive administrative approach in order to foster the development of positive intergroup contacts.


Keywords


Intercultural relations; intergroup contact; intergroup conflicts; intergroup attitudes; immigrant students; acculturation; academic integration; ethnocentrism